MARTINE

création saison 2008

> dossier artistique (pdf)

SYNOPSIS

Martine, l’expérience réelle du cauchemar.

C'est un travail sur le cauchemar, sur l'inconscient.

C'est l'image déformée et sombre d'un monde que traversent trois jeunes femmes, c'est une plongée dans ce monde qui leur appartient, qu'elles construisent.

En perdition. Comme dans un cauchemar, elles errent dans des espaces mentaux, plusieurs, qui se mêlent : "le mien, le sien".

Les scènes ont été disloquées. Le scénario n'est plus entier, perforé. Les objectifs ont été oubliés. Comme dans un cauchemar, on court, on court, mais pour aller où... ? Impossible de se rappeler. Le gouffre. La route s'est effacée.

Martine, structurellement, endure ces zones d'ombre. En bénéficie.

Les personnages endurent ces zones d'ombre. Ils sont mus par leurs actions, ils sont guidés par elles, jusqu'au gouffre : les objectifs ont été brouillée.

Alors, les personnages s'éparpillent, sont perdus, esseulés. Comme un collier tombé au sol, brisé, qui l'instant d'avant était entier.

C'est un travail sur la solitude, sur des solitudes, sur leurs intimités.

PRESSE

> Article publié dans la revue Mouvement à télécharger ici

 

ÉQUIPE ET PRODUCTION

Martine

Conception et écriture du projet Das Plateau
Jacques Albert - Céleste Germe - Maëlys Ricordeau - Jacob Stambach


Mise en scène Céleste Germe

Musique Jacob Stambach

Avec Jacques Albert, Cécile Fisera, Lisa Léonardi, Maëlys Ricordeau

Lumières Hugo Roger

Production Das Plateau
Avec le soutien de Mains d'Oeuvres

 

CALENDRIER


Octobre 2009 : Mains d'Oeuvres