BOIS IMPÉRIAUX

de Pauline Peyrade

création février 2017, Le Poche - Genève (Suisse)

> dossier artistique (pdf)

> revue de presse (pdf)

> captation intégrale disponible sur demande ici

SYNOPSIS

Un frère et une soeur roulent sur une autoroute. Au compteur les kilomètres filent, la température baisse et la vitesse ralentit alors qu’on plonge dans la forêt et dans la nuit.
Installé dans un monde aussi banal que brutal, Bois Impériaux – ré-écriture lointaine d’Hansel et Gretel - nous parle de la fratrie, de la possibilité ou de l'impossibilité de faire avec la folie de ceux qu’on aime, de trouver un chemin à travers la géographie familiale, la culpabilité, et les années partagées.
En s'appuyant sur un dispositif immersif à la fois sonore, scénographique et d'images spatialisées, Das Plateau plonge dans l’univers puissant de Pauline Peyrade pour proposer une œuvre étrange qui sonde les replis de la mémoire et de l’oubli, les rêves et les souvenirs, les fantômes et la survivance.
Un spectacle haletant entre thriller, fait divers et mythe contemporain.

PRESSE

 

 

"Une maîtrise de la mise en scène et une beauté plastique rares au service d’un propos très noir."
"On est captivé par Maëlys Ricordeau, Maxime Gorbatchevsky et Antonio Buil, qui jouent une fratrie en roue libre et un pompiste, passeur d’âmes."
"C’est que la jeune Française Pauline Peyrade (...) a la balade sans merci et que Céleste Germe, à la mise en scène, n’étouffe pas le cri."
"Les sons et les images jouent aussi leur partition. Vidéos de sous-bois squelettiques ou de voitures fantômes (Flavie Trichet-Lespagnol"), rayons laser qui strient l’espace et enseignes lumineuses (Sébastien Lefèvre): la scénographie (James Brandily) et la bande-son (Jacob Stambach) renforcent l’impression d’hostilité que le jeu au cordeau, implacable, installe."
"C’est impérial, mais c’est glacial."
Marie-Pierre Genecand pour Le Temps

"Tous ceux qui, seuls, en perdition, sujets à une émotion extrême ou simplement écoutant la radio, ont roulé toute une nuit sur une autoroute ou des petites routes désertes en se laissant guider par les noms inscrits sur le panneaux routiers, recevront en plein cœur Bois impériaux."
"Une belle pièce. Un passionnant travail de traduction scénique (...). Et un théâtre qui n’a pas froid aux yeux."
"La comédienne Maëlys Ricordeau (...) trouve dans le personnage d’Irina un rôle dont elle déploie avec aisance la sensualité rêveuse et la force rentrée."
Jean-Pierre Thibaudat pour Mediapart

"Bois impériaux, de Pauline Peyrade, est une pièce qui prend aux tripes et vous emmène dans les méandres de la nature humaine à la manière d’un thriller haletant. On embarque dans une sorte de road movie énigmatique, entre les lumières de la nuit et les zones d’ombre d’une forêt mystérieuse, qui pourrait évoquer celle de Gisèle Vienne et son This is how you will disappear."
"Malgré les non-dits, on sent poindre la force de l’amour entre ces deux figures désemparées. Et c’est là la réussite de la mise en scène de Céleste Germe, du collectif français Das Plateau, qui touche par-delà l’hostilité ambiante, notamment grâce à sa formidable direction d’acteurs."
"On saluera la performance d’acteur d’Antonio Buil (Serge), sous ses airs de gars sympathique, tout comme celle de Maxime Gorbatchevsky (...). Sans oublier Maëlys Ricordeau, (...), saisissante dans ce personnage féminin au bord du gouffre et fort à la fois, qui captive d’un bout à l’autre de la pièce."   
Cécile Dalla Torre pour Le Courrier

"Mettant en place un véritable ballet faisant se rencontrer projections, effets optiques, composition musicale et travail d’acteur, le collectif entrainera les spectateurs dans une aventure immersive de haut vol."
Jessica Mondego pour Programme.ch

"Suspens impérial au POCHE /GVE."
"Une pièce qui fait réfléchir, qui pose de véritables questions sur le rôle ou plutôt l’absence de la société pour les personnes fragiles, sensibles et en détresse."
"Une pièce qui vaut largement le coup de braver la neige et le froid, afin de découvrir si les gens sont vraiment plus sympathiques, la nuit."
Julie Marti pour Epic Magazine

Interview de Céleste Germe pour Radiovostok à écouter ici

ÉQUIPE ET PRODUCTION

Bois Impériaux de Pauline Peyrade - texte édité aux Solitaires Intempestifs (2016)

Conception et écriture du projet Das Plateau
Jacques Albert - Céleste Germe - Maëlys Ricordeau - Jacob Stambach


Mise en scène Céleste Germe
Dramaturgie Jacques Albert
Composition musicale et direction du travail sonore Jacob Stambach
Avec Antonio Buil, Maxime Gorbatchevsky et Maëlys Ricordeau
Voix Daniel Delabesse et Benjamin Dussud
Assistant à la mise en scène Naïma Perlot--Lhuillier
Scénographie James Brandily
Création photographique et vidéo Flavie Trichet-Lespagnol
Création lumière Sébastien Lefèvre
Création lumières vidéos Robin Kobrynski
Régie générale et plateau Edouard Trichet-Lespagnol
Régie lumière Matthieu Durbec
Régie son et vidéo Jérôme Tuncer
Administration, production, diffusion Emilie Henin (Bureau Formart)
Assistanat de production Léa Coutel (Bureau Formart)

Production Das Plateau (2018)
Coproduction et résIdence POCHE/GVE (Suisse), Espace culturel Boris Vian - Les Ulis, La Comédie de Reims - CDN
Avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France, ce texte a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre.
Le POCHE/GVE est géré par la Fondation d'Art Dramatique, soutenu par la Ville de Genève (Département de la culture et du sport) et la République et Canton de Genève.

Das Plateau est en résidence territoriale à l’Espace Culturel Boris Vian - soutenue par la Ville des Ulis, la DRAC Ile-de-France et le département de L’Essonne. Das Plateau est artiste associé au Carreau du Temple et à la Comédie de Reims, accueilli en résidence au Pôle Culturel d’Alfortville et membre du collectif de compagnies 360.
Le POCHE/GVE est géré par la Fondation d'Art Dramatique, soutenu par la Ville de Genève (Département de la culture et du sport) et la République et Canton de Genève.

Crédit photos Samuel Rubio

CALENDRIER

Saison 2018-2019
Du 14 au 15 mai 2019 › Scènes du Jura - Scène nationale (Dôle, Salins, Morez et Saint-Amour)

Du 20 au 21 mars 2019 › Le Lieu Unique (Nantes)

Du 22 au 23 février 2019 › Théâtre de Châtillon (Châtillon)

Du 31 janvier au 1er février › Le Carreau du Temple (Paris)

Du 11 au 12 octobre 2018 › Espace culturel Boris Vian (Les Ulis)

Saison 2017-2018
Du 15 au 23 mars à La Comédie de Reims

Du 19 février 2018 au 11 mars au Poche/Gve, Genève, Suisse

Création le 19 février 2018 au Poche/Gve